A contre jour? Et alors?

Vous avez une photo à faire et vous vous trouvez à contre jour? Et Alors? Pas de souci. Voici le secret pour faire de belles photos à contre jour.

A contre jour? Et alors?

Regardez attentivement ces deux photos? Comment les trouvez-vous? Franchement? Pour les avoir soumise au regard sans concession de mon entourage, les réactions ont toutes été les mêmes. « Wow, belles photos ». Outre le fait que cela flatte mon ego (j’adore quand on flatte mon ego!!), je me suis fait la réflexion que ces deux photos méritaient une petite explication.

A contre jour? Et alors?

 

photo des filles d'honneur

Ces deux photos ont un point commun. Elles ont toutes les deux été prises à contre jour. La première avec une lumière artificielle alors que la seconde à été faite avec une lumière naturelle.

Flash ou pas flash?

Dans le premier cas (la photo avec le gros ballon rouge), le flash à été nécessaire. Mais pas seulement. Afin de faire ressortir les modèles, il m’a fallu sur-exposer la photo de 2 diaph.  J’ai alors du donner un petit coup de flash afin d’aider cette sur-exposition. Un tout léger coup de flash suffit. A tel point que j’ai du sous-exposer mon flash de -2 diaph. Tout ceci est bien technique non?

 

Pour alléger un peu cet article, je vous propose donc la seconde photo (celle prise en extérieur). Sur le lieu du shooting, j’étais en total contre jour.

Dans ce cas, et la lumière étant une lumière naturelle de fin de journée (vers 17 heures au mois de mai), le simple fait de sur-exposer la prise de vue de +3 diaph permet de « cramer » le fond et ainsi faire ressortir les modèles.

J’adore personnellement ces prises de vue en sur-exposition. Cela permet de bénéficier d’un fond photo naturel qui tienne néanmoins la route. Comme de vraies photos prises en studio

Aussi, et la prochaine fois que vous aurez une photo à faire et que vous vous trouver à contre jour, faites-vous cette réflexion : A contre jour? Et alors?