Picture of the year !

picture of the year !

Mes deux photos préférées de l’année

N°1

picture of the year 2

 

Comme chaque année, je m’amuse à élire mes deux ou trois photos préférées de l’année. Je les appelle mes « Picture of the year ! » (photos de l’année pour ceux qui ne parlent pas la langue de Freddy Mercury). Ce sont généralement des photos qui montrent une lumière (presque) parfaite…je suis super perfectionniste… ou une émotion particulière.

Cette année, j’ai choisi deux photos prises lors de deux mariages.

Celle qui se trouve juste à gauche possède une force incroyable. Je me souviens fort bien de cette journée d’été. En effet, il faisait chaud et le temps était à l’orage. On est alors descendu sur les bords du lac Léman dans le domaine de l’Hermancia pour y faire les photos de couple.

La météo à été orageuse durant toute la journée. En fait, et pour tout dire, la météo  à joué avec nos nerfs durant toute la journée. On voyait de gros nuages s’avancer vers nous durant le vin d’honneur puis s’écarter comme par miracle au dernier moment. Un truc de fou. Ce qui me fait dire que le couple photographié ce jour là était le couple le plus chanceux de l’année. Ca tombe bien, ils étaient vraiment cools.

Lumière de fou

Bref, tout ceci pour vous dire que cette lumière orageuse est une lumière de dingue. Je crois que chaque photographe cherche à capturer une telle lumière durant toute la saison. Et, lorsque cette lumière pointe le bout de son nez alors que vous avez deux modèles prêts à jouer le jeu avec vous, il est temps de foncer. Vous mettez tout en place pour que tout se passe bien. C’est un peu comme un hommage à cette lumière. Il aurait vraiment été dommage de passer à côté.

 

N°2

picture of the year 1

Ma deuxième photo préférée de l’année montre une émotion. On me demande souvent comment je pourrais décrire mon style. Et je dois bien avouer que j’ai longtemps eu du mal à répondre à cette question.

Avec cette photo exemple, je peux maintenant répondre à cette question. Mon style photographique s’appuie avant toute chose sur l’émotion. Que cette émotion se trouve au premier plan ou au second plan.

Le second plan

Dans cette photo par exemple, on ne voit qu’une toute petite partie des mariés présents. On sait qu’ils sont là mais on ne perçoit que les mains et une partie du corps. Par contre, leur petite fille, elle, voit tout. Et nous pouvons également tout voir en plongeant notre regard dans le sien. Puis, plus notre regard s’éloigne de la petite fille pour aller dans l’assistance, et plus nous revenons vers les mariés car tous les regards sont dirigés vers eux.

On ne voit presque rien mais on ressent tout au centuple. C’est mon style. Et c’est pour cela que j’aime tant cette photo. Et c’est pourquoi elle fait partie de mes « picture of the year ! ».